Main Contents

Sécurité

26 juillet 2008

Rappels de sécurité : Surtout un maximum de prudence lors de fouilles en militaria et d’explorations souterraines. Ne prenez pas de risques avec les munitions non explosées, non éclatées, et plus généralement tout type d’engin explosif ou chimique : Ne touchez pas ce que vous ne connaissez pas et laissez sur place TOUT ce qui est dangereux, sans oublier les munitions contenant du gaz ou du phosphore (lequel s’enflamme tout seul au contact de l’air, occasionnant de terribles brûlures). Ne méjugez pas le potentiel de danger que présente un engin par son aspect extérieur en le présumant complètement rouillé et pourri. Sa gangue de terre et de rouille ne signifie pas qu’il y a peu ou plus de danger, voire aussi ce n’est pas parce qu’un engin est petit qu’il en est moins dangereux ou que « c’est trop vieux, ça ne peut plus rien faire » (si, si, je l’ai déjà entendu !)

Ces guerres sont lointaines et notre société a (heureusement :-) oublié la menace des armes, mais ces munitions et explosifs restés sur le terrain attendent toujours de remplir leur rôle d’engin de mort ! Ne sous-estimez pas ces explosifs et méfiez-vous donc de ce qui, vu de l’extérieur, pourrait paraître trop abîmé pour représenter encore un danger. L’intérieur peut être « nickel » et toujours opérationnel. Pire, certains engins ont leur système de sécurité détérioré par la rouille (par exemple des goupilles de sécurités pourries, un ressort de percuteur endommagé) et sont ainsi devenus TRES dangereux. Sans compter qu’avec le temps, poudres et explosifs deviennent instables !

Signalez la présence de ces engins pour que le Service de Déminage de votre région puisse intervenir (localisez ces engins auprès de votre Gendarmerie ou votre Mairie et restez discret afin d’éviter que des curieux s’exposent inutilement).

J’adresse ces mises en garde à tous nos amis fouilleurs, et en particulier aux jeunes pleins de fougue et de passion pour ces découvertes : Soyez raisonnables, résistez à la tentation car c’est souvent le « projo » que vous n’avez pas et qui est là, à vos pieds, superbe mais mortel ! Il y a quand-même des accidents : la guerre mutile, tue encore. Avouez que ça serait vraiment bête de mettre fin à vos jours (et à votre passion) de cette manière…

Pour bien collectionner, rester entier ;-)