Main Contents

(Encore) un obus allemand de calibre 7,7 cm Langgranate (long ou allongé) tiré qui n’a pas explosé

17 août 2011

Voici un autre obus allemand non éclaté de 7,7 cm Langgranate, sorti de terre par les labours et déposé contre le muret d’un cimetière britannique du Commonwealth (reconnaissable à ses pierres typiques) dans le secteur canal du Nord – ligne Hindenburg, à l’ouest de Cambrai (partie du Pas-de-Calais limitrophe avec le Nord). Photographiée pour info car elle présente un modèle de tête en alliage pas trop dégradée, j’ai laissé cette munition sur place puisque toujours active, dangereuse.

+ + + NE PAS TOUCHER, DANGER ! + + + [Voir la page Sécurité]

Surtout ne manipulez pas et ne transportez pas ces engins non explosés ! Laissez faire les spécialistes du Service du déminage de votre région.

Obus allemand Langgranate calibre 7,7 cm non éclaté (secteur canal du Nord – ligne Hindenburg, Pas-de-Calais)

Obus allemand Langgranate calibre 7,7 cm non éclaté (secteur canal du Nord – ligne Hindenburg, Pas-de-Calais)

Sa ceinture crantée indique qu’il a été tiré et on pouvait encore apercevoir, par endroits, des stries de tournage sur l’acier du corps de l’obus. Ci-dessous, zoom sur la fusée en alliage à base de zinc avec au sommet ce qui subsiste de son percuteur en métal ferreux. Fusée qui pourrait être (sous toutes réserves) une E.K.Z. 16. ou << Empfindlicher Kanone Zünder >>, soit une fusée instantanée (percutante) Mle 1916 pour canon de campagne (voir croquis ci-après). La charge de cet obus est explosive, voire chimique…

Fusée en alliage de zinc de l'obus allemand Langgranate calibre 7,7 cm non éclaté

Fusée en alliage de zinc de l'obus allemand Langgranate calibre 7,7 cm non éclaté

Signalons qu’avec ce type de fusée << E.K.Z. 16. >>, l’efficacité est supérieure à celle des autres projectiles tirés percutants. Elle convient particulièrement contre les objectifs animés aux moyennes et grandes distances. Cependant, lorsque l’angle de chute est petit, il se produit souvent des ratés en terrain horizontal ou à contre-pente.

[source : << Artillerie allemande – Les projectiles >> édité en 1917 par le Grand Quartier Général des Armées du Nord et du Nord-Est ; Etat-major – 2e Bureau et Artillerie (D.G.I.A.)]

La fusée allemande E.K.Z. 16. ou << Empfindlicher Kanone Zünder >>, fusée instantanée Mle 1916 pour canon de campagne (percutante) [extrait d’une documentation de l’Armée française]

Cette même fusée percutante peut être réalisée avec divers matériaux. La coiffe peut en effet être en acier ou, comme ici, en alliage à base de zinc. Il en va de même pour la tige du percuteur –proéminente mais « scalpée » au ras de la tête de la fusée sur notre photo– qui peut être en aluminium ou comme ici en acier (creuse lorsqu’elle est réalisée en acier).

Croquis 1 de la fusée allemande instantanée Mle 1916 >

Croquis 1 de la fusée instantanée Mle 1916 << E.K.Z. 16. >>

A signaler que ces fusées instantanées sont fermées par une capsule de plomb avec une boucle munie d’une étiquette rappelant les consignes de mise en oeuvre. Cette capsule doit donc être enlevée au moment du tir pour la mise en place du percuteur.

Croquis 2 de la fusée allemande instantanée Mle 1916 << E.K.Z. 16. >>

Croquis 2 de la fusée instantanée Mle 1916 << E.K.Z. 16. >>

Ci-dessous la vue en coupe de cette fusée << E.K.Z. 16. >> (cliquez sur l’image pour l’afficher en grand).

Coupe de la fusée allemande instantanée Mle 1916 << E.K.Z. 16. >>

Coupe de la fusée instantanée << E.K.Z. 16. >> Mle 1916

La fusée-détonateur percutante instantanée de 55 mm (diamètre extérieur des filets de vis du corps de fusée – méthode de classification des fusées allemandes utilisée par l’Armée française) fonctionne par refoulement du percuteur à tige mobile, maintenu par deux verrous à ressort à échappement centrifuge. La charge du détonateur est d’environ 23 gr d’acide picrique.

Dessin coté de l’obus allongé de 7,7 cm explosif [source : << Artillerie allemande – Les projectiles >> édité en 1917 par le Grand Quartier Général des Armées du Nord et du Nord-Est ; Etat-major – 2e Bureau et Artillerie (D.G.I.A.)]

Dessin coté de l'obus explosif allemand de 7,7 cm allongé (Langgranate)

Dessin / coupe coté (en millimètres) de l’obus explosif allemand de 7,7 cm allongé (Langgranate) : Le corps de l’obus fait 31,2 cm de long (alors que les diverses versions du 7,7 cm « classique » plus court mesurent environ 24,2 à 25,4 cm) et sa fine ceinture ne fait que 8 mm de large (elle mesure 8 ou 9 mm sur les divers obus de 7,7 cm « classiques »).

UXO ou munition non explosée – unexploded ordnanceBlindgänger

Une munition non explosée, non éclatée, se dit unexploded ordnance en anglais (sigle international UXO) voire aussi explosive remnants of war (lit. “restes explosifs de guerre” – sigle ERW) ou encore Blindgänger en allemand (lit. “raté” pour “obus non éclaté”).

Filed under: Fusées d'obus, de projectiles (fuze - Zünder), Munitions non explosées (international UXO), Obus | Leave a comment

Leave a comment