Main Contents

Surprenant coquetier de fouille réalisé avec une grenade oeuf allemande Eierhandgranate

17 septembre 2009

Etonnant artisanat de tranchée que ce coquetier de fouille retrouvé par un ami en Lorraine et fabriqué justement à partir d’une grenade oeuf allemande (Eierhandgranate Mle 1917)

Coquetier artisanal de fouille fabriqué avec une grenade oeuf allemande (Eierhandgranate)

Coquetier artisanal de fouille fabriqué avec une grenade oeuf allemande (Eierhandgranate)

Pièce surprenante que ce coquetier de fouille issu de l’artisanat de tranchée et retrouvé par un ami en Lorraine dans  un campement allemand je crois. Détail amusant, il a été fabriqué justement avec une grenade « oeuf » allemande sectionnée en deux parties inégales dont la plus grosse sert de godet, et boulonnées dos à dos avec une bague en alliage (laiton) intercalée entre les deux calottes. La Eierhandgranate modèle 1917 signifiant exactement « grenade oeuf à main ».

Vue intérieure du coquetier artisanal (réemploi d’une grenade oeuf allemande ou Eierhandgranate)

Vue intérieure du coquetier artisanal (réemploi d'une grenade oeuf allemande ou Eierhandgranate)

Vue intérieure du coquetier artisanal (réemploi d'une grenade oeuf allemande ou Eierhandgranate)

J’imagine que le Landser qui a réalisé ce curieux ustensile de table a dû briser la fonte en frappant sur le pourtour (la fonte se casse bien mais la section est moins nette que si elle avait été découpée). Cet objet artisanal n’a pas reçu de finition ni même de limage ou ponçage des bords. L’aspect massif assez rustique de ce coquetier, sans doute peu pratique vu son poids, pourrait être une des raisons de son abandon sur le terrain.

Vue de la tige filetée sous le pied assemblant cet artisanal coquetier « de tranchée »

Vue de dessous du coquetier artisanal (réemploi d'une grenade oeuf allemande ou Eierhandgranate)

Vue de dessous du coquetier artisanal (réemploi d'une grenade oeuf allemande ou Eierhandgranate)

On voit bien sur ce cliché de l’intérieur du pied de l’objet, l’extrémité de la tige fileté et l’écrou carré. Son créateur a utilisé l’orifice fileté du haut de la grenade (passage de l’allumeur) et percé la calotte du fond afin de boulonner le tout, enserrant un anneau ou bague en laiton pour donner plus de hauteur à sa réalisation.

Voilà un coquetier « de tranchée » pour le moins original et bien dans la veine de Sturmpionier, votre serviteur ;-)

Filed under: Artisanat de tranchée - trench art, Grenades à main, Insolite | Leave a comment

Leave a comment

Login