Main Contents

Pièce de 20 Francs or au Coq année 1910 (tranche Liberté-Égalité-Fraternité)

3 janvier 2011

Pièce française de 20 Francs or aux motifs de Marianne et du Coq datée 1910 (tranche « Liberté-Égalité-Fraternité » )

Elle fait partie d’une série de pièces de 20 Francs or au Coq émises de 1899 à 1914 que l’on doit au graveur Jules Clément Chaplain (marqué « J.C. CHAPLAIN«  au bas de l’avers). Son diamètre est de 21 mm pour un poids de 6,45 grammes ; le titre étant de 900/1000 soit 5,8 grammes d’or fin [Source : luxeurocoins]. L’avers présente le profil de Marianne –figure allégorique de la République française– au bonnet phrygien –symbolisant la liberté– couronné de feuilles de chêne, et l’inscription « REPUBLIQUE FRANÇAISE« .

Pièce de 20 Francs or au Coq année 1910 (avers profil de Marianne)

Pièce de 20 Francs or au Coq année 1910 (avers profil de Marianne)

Le revers présente notre coq gaulois –symbolisant la France– fièrement dressé au dessus de la date (1910), ainsi que la valeur de la pièce (« 20 Fcs«  ) et la devise nationale « LIBERTE.EGALITE.FRATERNITE« . La tranche en relief (non visible sur les photos) reprend cette même devise depuis le millésime 1907 en remplacement de l’ancienne devise Dieu protège la France. C’est la conséquence de la séparation des Églises et de l’État qui venait de s’opérer conformément à la loi du 9 décembre 1905, mais dans un climat de tension nationale  provoquant des incidents (en particulier durant l’année 1906 lors des inventaires des biens cultuels)…

Pièce de 20 Francs or au Coq année 1910 (revers)

Pièce de 20 Francs or au Coq année 1910 (revers)

Enfin deux différents figurent de part et d’autre de la date : A gauche la torche allumée du maître de gravure Henri Auguste Patey et à droite la corne d’abondance pour l’atelier de la Monnaie de Paris. [source : MCB Blancos]. A signaler par souci d’authenticité que des millions de pièces de cette série 20 Francs or au Coq (1907-1914) auraient été refrappées postérieurement par nécessité dans les années 50 avec d’anciens coins d’origine (pour ces « vraies » pièces le millésime est trompeur) [source : L'Or et l'Argent].

Régalez-vous en admirant les pièces de 20 Francs or sur le site de La Collection Idéale qui présente les plus belles monnaies françaises sur internet.

Important : Veuillez ne pas me demander la cote ou valeur des billets et monnaies car je ne possède pas les ouvrages spécialisés — Please don’t ask me the price of notes and coins because I don’t have specialized books Bitte fragen Sie mich nicht der Preis von Banknoten und Münzen, weil ich keine speziellen Bücher haben.

Filed under: Animaux dans le folklore ou les traditions, Pièces France | Comments (2)

2 commentaires

  1. gizmo 20 avril 2011 @ 17:31

    Excellent article. Je vous encourage vivement de continuer pour les autres pièces or française. C’est en faisant des recherches sur cette pièce que je suis tombé par hasard sur votre site. Grâce à vous je connais maintenant cette pièce et la signification de l’ensemble de ses symboles. J’attends avec hâte votre prochain article.

    Réponse de Sturmpionier :
    Merci pour votre commentaire, c’est très sympa. En général je me renseigne sur internet auprès de collectionneurs, numismates ou spécialistes avertis (voir les sources indiquées). Ce qui est passionnant en développant ce site, c’est que chaque article vous pousse à découvrir plein de nouvelles choses. On apprend donc vraiment tous les jours. Quant à développer des articles sur d’autres pièces en or, ce serait avec plaisir et intérêt, mais pour ça il faudrait en avoir ;-). Cordialement,
    Alain

  2. yann 13 novembre 2013 @ 23:20

    Bonjour,
    Si cette pièce, a « LIBERTE.EGALITE.FRATERNITE » frappée sur la tranche, alors il s’agit d’une 20F dite « Refrappe PINAY » qui fait partie des pièces refondues entre 1950 et 1961 et réémises avec des millésime de 1907 à 1914. ça reste néanmoins de l’or mais n’a aucun intérêt numismatique.

    Merci pour ces précisions numismatiques et dommage pour la pièce qui n’aurait, le cas échéant que l’apparence de cette époque…
    Alain (Sturmpionier)

Laisser un commentaire