Main Contents

Part de fondateur en 1897 : La Compagnie Coloniale Française d’élevage et d’alimentation de Madagascar

15 avril 2009

Souvenir boursier de l’Empire colonial français avec cette part de fondateur de la Compagnie Coloniale Française d’élevage et d’alimentation de Madagascar (titre émis à Paris le 10 mars 1897)

Intéressant souvenir boursier de la « toute récente » colonie française à Madagascar (vient juste d’être « pacifiée » et « unifiée » début 1897 par son gouverneur, le général Gallieni) que cette part de fondateur de la Compagnie Coloniale Française d’élevage et d’alimentation de Madagascar (titre émis à Paris le 10 mars 1897). Les parts de fondateurs (appelées aussi parts bénéficiaires) sont à l’origine attribuées aux premiers associés fondateurs de l’entreprise et donnent droit à une partie des bénéfices de la société. La France avait réussi à imposer à cette île un quasi-protectorat en 1885, reconnut par la Grande-Bretagne et l’Allemagne en 1890. Madagascar, occupée militairement en 1895, devient officiellement une colonie française en 1896 (nous sommes dans ce que l’on appelle l’Empire colonial français contemporain créé majoritairement sous la troisième République).

Action (part de fondateur) de la Compagnie Coloniale Française d'élevage et d'alimentation de Madagascar émise en 1897

Cette part de fondateur porte le n° 49704 (sur les 50000 émises le 10/03/1897). Vingt mille actions de 100 francs constituent le capital de 2 millions de francs de cette Société Anonyme (siège social à Paris – statuts reçus par Me Yver, notaire, le 15 février 1897). Tampon à l’encre délavée en bas à gauche d’une assemblée générale extraordinaire tenue en 1905. Scannée en deux parties car elle mesure 39,5 x 31 cm. La partie basse des coupons est représentée plus loin. Ci-dessous vues détaillées du timbre fiscal de la Seine (à gauche) ainsi que du tampon à l’encre rouge (à droite) appliqué également sur tous les coupons (voir photo plus loin).

Timbre fiscal de la Seine <<< >>> Tampon à l'encre rouge

L’image dans le médaillon au bas du cadre de cette part de fondateur, ainsi qu’en image de fond au centre du document, représente un paysan malgache accompagné d’un zébu reconnaissable à sa bosse (mais la tête et les cornes de boeuf sont ici peu réalistes). Animal très important à Madagascar, le zébu sert à labourer les champs et tirer des charettes. Choix judicieux qui symbolise l’agriculture malgache.

Paysan malgache et son zébu

Paysan malgache et son zébu

Voici à titre de comparaison un « vrai » zébu photographié à Madagascar sous un angle assez similaire (surnommé « boeuf à bosse » en raison de sa bosse adipeuse sur le garrot, le zébu malgache se caractérise aussi par de longues cornes et une grande extension de peau sous le menton). Admirez la belle bête et quelles cornes !

Zébu à Madagascar

Zébu à Madagascar

Vue du bas de page de cette part de fondateur constituée de ses 28 coupons tous présents (numérotés de 1 à 28), systématiquement tamponnés par groupe de quatre à l’encre rouge.

Coupons de l'action (part de fondateur) de la Compagnie Coloniale Française d'élevage et d'alimentation de Madagascar émise en 1897

Le dos des titres est souvent vierge, mais celui-ci présente un extrait des statuts issu des délibérations du Conseil d’Administration en date du 10 mars 1897 (on retrouve l’omniprésent tampon à encre rouge).

Extrait des statuts au dos de l'action (part de fondateur) de la Compagnie Coloniale Française d'élevage et d'alimentation de Madagascar émise en 1897

Pour conclure cet article sur un intéressant souvenir de scripophilie (la collection de titres anciens, telles les actions et obligations, qui ne sont plus cotés en Bourse), mes pensées vont aux habitants de Madagascar qui traversent actuellement une période difficile de leur histoire et ont vécu des moments dramatiques. Souhaitons-leur de retrouver au plus tôt paix et sérénité.

Filed under: Bovins, Titres - actions et obligations | Leave a comment

Leave a comment