Main Contents

Dixième de part de la compagnie des mines d’or du Bouré-Siéké et de l’Afrique-Occidentale française (Lyon, 1907)

16 juillet 2011

Dixième de part de fondateur au porteur (1/10e) numéro 040.968, avec ses 16 coupons, de la << Compagnie des Mines d’Or du Bouré-Siéké et de l’Afrique Occidentale Française >> (établie à Lyon le 15 juin 1907 et signée par un administrateur)

Dixième de part de la compagnie des mines d'or du Bouré-Siéké et de l'Afrique-Occidentale française (Lyon, 1907)

<< Les parts de fondateurs donnent droit à une partie des bénéfices de la société, mais ne constituent pas un droit de propriété sur le capital, sauf éventuellement sur les bons de liquidation. Elles ne donnent aucun pouvoir de décision dans la gestion de la société. A l’origine, les parts de fondateurs ont souvent été attribuées aux premiers associés fondateurs de l’entreprise, ou dans certains cas, pour rétribuer des apports que l’on pouvait difficilement chiffrer en capital. >> [source : l’excellent site Scripophilie.com]

Dimensions du titre 27 cm x 22,5 cm ; verso vierge. Le siège social est à Lyon tandis que le siège administratif est à Paris. Quant aux statuts, ils ont été déposés chez Me Pangaud, notaire à Oullins (Rhône). Zoom ci-dessous sur le cachet à l’encre rouge de cette compagnie des mines d’or du Bouré-Siéké et de l’Afrique-Occidentale française (AOF).

Cachet de la compagnie des mines d'or du Bouré-Siéké et de l'Afrique-Occidentale française (AOF)

Les textes situent les mines d’or du Bouré-Siéké au sud du << cercle de Siguiri >> (en référence à la ville guinéenne de Siguiri sur le fleuve Niger), dans la colonie de la Guinée française depuis 1891. En 1907, cette région du Bouré-Siéké fait donc partie de l’Afrique-Occidentale française (AOF) créée en 1895 par l’union du Sénégal, du Soudan français, de la Guinée et de la Côte-d’Ivoire. La Guinée obtint son indépendance en 1958.

Filed under: Titres - actions et obligations | Leave a comment

Leave a comment