Main Contents

Soldats allemands photographiés en 1914-1918 dans une carrière souterraine (« Katakomben ») aménagée du nord de la France

12 janvier 2011

Photo carte-postale de trois Landser allemands prenant la pose  dans les galeries de cette carrière souterraine aménagée dans le nord du pays occupé, comme en témoigne la dédicace : In den Katakomben Nordfrankreich (dans les souterrains du nord de la France)

Photo carte-postale dédicacée "In den Katakomben Nordfrankreich" - dans les souterrains du Nord de la France

Photo carte-postale dédicacée "In den Katakomben Nordfrankreich" - dans les souterrains du Nord de la France

Cette photo souvenir de la Première Guerre mondiale (Erster Weltkrieg) imprimée au format carte-postale en provenance d’Allemagne ne mentionne pas l’endroit précis où se trouve la carrière. Ses occupants allemands ont aménagé les lieux, preuve en est ces lignes électriques qui courent au ciel des galeries (retenues par les classiques isolateurs en porcelaine blanche sur leur planchette de bois fixée à la paroi). Les Allemands désignent volontiers ces cavités creusées  par l’homme du nom de Katakomben, ce qui n’équivaut pas dans ce cas précisément à des catacombes, mais plus généralement aux souterrains, cavités souterraines (galeries, carrières, etc…) Le personnage au centre porte, suspendue à sa boutonnière, une lampe de poche (Taschenlampe) fort utile dans cette nouvelle vie troglodytique.

La forme particulière de cette excavation et surtout la mauvaise qualité de la pierre calcaire apparente semblent écarter ici l’extraction de la pierre de tuffeau, pierre de taille, au profit –sous réserves– de  l’extraction de la craie ou calcaire, destiné(e) à alimenter les fours à chaux et/ou à fournir l’amendement calcique des terres agricoles. Ou plus simplement à les rendre moins « lourdes », moins grasses (cas notamment des sols limoneux ou argileux), le calcaire jouant le rôle de dégraissant (également dans le torchis et la poterie). Il n’est pas rare de trouver dans des régions comme la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais, ce genre de carrière aménagée ultérieurement tout ou partie en souterrain refuge par les populations pour échapper aux bandes armées de passage (ce sont les muches –cachettes– comme on les surnomme en patois).

Quant à la dédicace, l’orthographe est assez surprenante car on peut lire Katakomben écrit avec un « p » au lieu du « b » (et pourquoi Nordfrankreich porte un « s » final en plus ?) L’auteur ne semble pas familier des lieux !

Filed under: Photographies - cartes postales, Souterrains - creutes - carrières aménagées - abris - Unterstände - sapes - galeries de mines | Comments (2)

2 Comments


  1. Warning: Use of undefined constant sh_avatar - assumed 'sh_avatar' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d139386039/htdocs/militaria-14-18.fr/wp-content/themes/darkpink-reload-21/comments.php on line 32
    Bhv 17 janvier 2011 @ 17:05

    Bonjour,
    Il semblerait que le matériaux constituant les parois des murs sur la carte postale ci-dessus soit de la craie. C’est d’ailleurs de la craie que l’on extrayait des carrières souterraine du nord de la France.

    Il se pourrait donc que cette photo ait bien été prise dans ce que l’on appelle des « catiches ». Il en existe un réseau assez important près de Lille, à Lézennes plus exactement. Et ça ressemble bien à cela. Il est amusant de noter le réseau électrique courant au plafond. :) Cordialement,
    -BH-

    (Sturmpionier)
    Je vois bien le secteur dont vous parlez. Rappelons que l’exploitation en catiche est verticale et régulière, en forme de bouteille et au « bouchon » ensuite de fermeture particulier, laissant un vide souterrain qui n’est pas sans conséquence de nos jours. Je n’ai pas mentionné ces catiches car il s’agit d’un type d’exploitation plus tardif et « industriel », intensif au XIXe siècle il me semble. La carrière photographiée est plus ancienne, comme beaucoup de carrières petites ou grandes qui existent fréquemment sous de nombreuses agglomérations de la région.


  2. Warning: Use of undefined constant sh_avatar - assumed 'sh_avatar' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d139386039/htdocs/militaria-14-18.fr/wp-content/themes/darkpink-reload-21/comments.php on line 32
    Fred Willmann 27 mars 2012 @ 18:19

    Il semblerait que cela soit pris dans des souterrains bien connus et souvent aménagés par les allemands sur le front de 1916 au sud d’Arras ou entre Péronne et Albert. Ces souterrains sont souvent des muches, refuges creusés aux XVIe et XVIIe siècles pour protéger la population des villages.
    Les allemands ont occupés des muches des villages comme Hermies mais aussi Combles et Heudicourt dans la Somme. La morphologie et les dimensions de ces galeries sur la photo semblent parfaitement correspondre aux nombreux sites souterrains que j’ai visités dans le nord de la France.

Leave a comment