Main Contents

« Prosit Neujahr 1918 » – Photo souvenir d’un groupe de soldats allemands posant autour d’un sapin en ce dernier Nouvel An du conflit

9 janvier 2009

Photo souvenir d’un groupe de Landser allemands fêtant le dernier Nouvel An de la Grande Guerre : « Prosit Neujahr 1918! »

Photo de groupe de joyeux Landser allemands : "Prosit Neujahr 1918"

Photo de groupe de joyeux Landser allemands : Prosit Neujahr 1918

Photo souvenir d’une joyeuse bande de 23 soldats allemands (Landser) fêtant le Nouvel An 1918 dans un grand baraquement en bois, autour d’un petit sapin posé sur une table et décoré façon Noël (Tannenbaum le sapin ou Weihnachtsbaum l’arbre de Noël). Ils ont sorti divers instruments de musique comme l’accordéon au premier plan ainsi que des trompettes ou clarinettes (les deux Landser au fond de chaque côté du sapin). Quant au soldat dans le coin en haut à droite, difficile de dire s’il porte un harmonica à ses lèvres. Un autre au centre, derrière le sapin, brandit ce qui pourrait être un carnet de chants. Sur les genoux du Landser assis au premier plan est posé la pancarte ou est écrit à la craie en gros caractères dans une belle police : « Prosit Neujahr 1918 » (lit. trinquer, porter un toast au Nouvel An 1918), expression qui équivaut à « Bonne année 1918« .

Aucune écriture au dos de cette photo-carte en provenance d’Allemagne ne permet malheureusement de savoir où celle-ci a été prise ni de quelle unité il s’agit. Seule la patte d’épaule du Gefreiter (?) assis à droite de la pancarte et tenant une pipe permet à peine de distinguer (à la loupe) comme trois chiffres illisibles… Un des hommes, le barbu à droite du sapin, s’est transformé en épouvantail avec un tissu sur la tête et un balai de fagots retourné à la main. Cherchait-il a imiter le Père Noël (le bon Weihnachtsmann) avec sa crosse ou simplement à plaisanter devant le photographe ?

Filed under: Photographies - cartes postales | Leave a comment

Leave a comment

Login