Main Contents

Militaria à identifier : Boucle de ceinturon d’officier allemand 1914-1918 trouvée en détection en Lorraine (motif W II couronné entouré d’un double caducée). Boucle de médecin militaire ?

30 janvier 2009

Boucle de ceinturon d’officier allemand 1914-1918 à identifier. Retrouvée en détection en Lorraine, elle porte un “W II ” couronné (pour Wilhelm II, le Kaiser) entouré d’un double caducée. Est-ce une boucle de médecin militaire ?

Boucle de ceinturon d'officier allemand 1914-1918 au motif W II couronné entouré d'un double caducée

Boucle de ceinturon officier allemand 1914-1918 au motif W II couronné entouré de double caducée

Cette boucle de ceinturon d’officier allemand (vraissemblement prussien) de 1914-1918  en cuivre doré a été trouvée au détecteur par un ami Lorrain. Le motif central est un W couronné surmontant un II (pour Wilhelm II, le Kaiser de l’empire d’Allemagne) entouré d’un double caducée, attribut des corps de santé et symbole notamment de la médecine. Il manque juste un des ardillons. Est-ce une boucle de médecin militaire de l’armée allemande ?

Détails du macaron de la boucle officier allemand 14-18 au W II couronné entouré d'un double caducée

Détails du macaron de la boucle officier allemand 14-18 au W II couronné entouré de double caducée

Vue détaillée du macaron de cette boucle allemande d’officier avec au centre la couronne impériale surmontant W II pour le Kaiser Wilhelm II (Guillaume II empereur d’Allemagne) dont il manque un petit bout en haut à droite de la lettre W également en cuivre (reste la trace de l’oxydation). Deux caducées se font face de part et d’autre, dont on distingue bien pour chacun d’eux le serpent enroulé autour du faisceau de baguettes. En référence ici au serpent d’Epidaure que surmonte le miroir de la prudence dont le motif supérieur de chacun des caducées semblerait en être la représentation (à la hauteur des  têtes des serpents).

Caducée de Esculape ou Asclépios

<< Le caducée, dans sa version bâton d’Esculape ou Asclépios, a peu à peu quitté le domaine de la médecine militaire auquel il avait été d’abord cantonné comme symbole de la paix, devenant l’emblème de la profession médicale dans de nombreux pays (avec des petites variantes).

Dans le mythe, Asclépios vit un serpent qui se dirigeait vers lui, il lui tendit un bâton. L’animal s’y enroula. Asclépios frappa le sol et l’assomma. Un second serpent apparut, tenant dans sa gueule une herbe avec laquelle il rappela le premier à la vie. C’est ainsi qu’Asclépios eut la révélation de la vertu des herbes médicinales. Au caducée de cette première légende est venue s’ajouter le miroir, symbole de la prudence et de la sagesse (ou peut-être vieille trace de la franc-maçonnerie ?) >> Photo et texte tirés de l’article : A propos de Caducée.

Dos de la boucle de ceinturon officier allemand 1914-1918 au motif W II couronné entouré de double caducée

Dos de la boucle de ceinturon officier allemand 1914-1918 au motif W II couronné entouré de double caducée

Vue du revers de cette boucle de ceinturon d’officier allemand 1914-1918 de fouille au motif W II couronné entouré d’un double caducée. Les trois pattes de fixation du macaron central (W II couronné) sont toujours bien en place et l’intérieur en creux a permis de conserver par endroit la dorure quasi intacte. Vraiment un bel ensemble avec encore son crochet de ceinturon, malgré la perte d’un de ses ardillons.

Merci pour toute identification ou complément d’info.

Filed under: A identifier - identification, Animaux dans le folklore ou les traditions, Ceinturons - boucles - ceintures | Leave a comment

Leave a comment